Le prieuré de Crest – Sandrine Destombes

Premier livre que je lis de cette auteure. On peut dire qu’on est tout de suite dans le vif du sujet. L’introduction n’est pas longue, on est directement dans l’action. on suit donc Benoît, jeune sous-lieutenant de la Gendarmerie Nationale, qui fait une rencontre fortuite lors d’un contrôle routier. Les évènements s’enchaînent un accident de la route, un cadavre énucléé découvert. La petite Léa qui est dans le coma, est à son tour enlevée à l’hôpital? 

La cavalerie d’experts débarque de Paris à Crest. Les pages se tournent et les indices se dévoilent peu à peu. Chaque révélation m’a surprise. L’intrigue est très féministe, elle met en avant la sororité. Les hommes n’ont pas droit de cité au sein du prieuré. 

Le temps file et presse, on ne parvient pas à comprendre pourquoi Léa est si importante. Pourquoi a-t-elle été enlevée? Il y a urgence, la petite fille doit toujours être dans le coma. 

La plume de l’auteur est dynamique, pas de temps mort. On n’a pas le temps de s’ennuyer. J’ai bien aimé comment le côté novice du sous lieutenant a été exploité au profit de l’enquête. 

I Hate U Love me (l'intégrale) – Tessa Wolf

Un grand merci aux éditions BMR pour ce service presse. C’est notamment la copinette Maude qui m’a donné envie de lire cette série.

Sur le premier tome, on fait la connaissance d’Elena, jeune lycéenne en terminale, elle a une vie rangée. Studieuse, elle s’apprête à faire une école de commerce. Côté coeur, elle est fiancée à Chris. Tout allait bien jusqu’à ce qu’elle rencontre Fares. 

Il lui fait tourner la tête, elle a peur car il a une réputation de Don Juan… Entre eux, tout va très vite, ils s’aiment puis se séparent aussi rapidement. Ils se retrouvent par hasard 3 ans plus tard. Elena ne l’a pas oublié, elle a souffert du manque pendant tout ce temps. 

Leur amour est destructeur, de par des incompréhensions et des non-dits, il se blessent mutuellement. 

Cette romance est extraordinaire tant elle m’a emporté avec la passion des personnages. Cette puissance amour-haine a rendu la lecture très addictive. 

Le second tome est tout aussi puissant, ils se retrouvent, se déchirent à nouveau. Ce tome aborde aussi la violence conjugale.

Le troisième tome est celui que j’ai le moins aimé, je l’ai trouvé difficile et cruel. Trop dur pour mon petit coeur sensible.

Le quatrième tome est mon préféré, c’est le dénouement et jusqu’au bout je me suis demandée comment cette histoire finirait.

Une chose est sûre : cette saga est magnifiquement écrite, la puissance des sentiments y est parfaitement retranscrite. Même si le schéma dans la relation Elena-Fares se répète, on ne tombe pas dans la redondance. Tessa Wolf a sur exploiter tout le champ lexical pour ne pas basculer dans le répétitif. Cette série est une magnifique découverte et j’en ai été complètement chamboulée. Je me souviendrai longtemps d’Elena et Fares. 

Le journal de Claire Cassidy – Elly Griffiths

Un grand merci aux éditions Hugo Thriller pour m’avoir permis de lire ce thriller en avant première. 

Claire Cassidy, professeur de littérature, enseigne dans le collège où son idole RM Holland a également enseigné. Elle travaille d’ailleurs sur sa biographie, elle enquête sur son passé notamment sur sa femme et sa fille supposée.

 Dans le premier chapitre, elle apprend une terrible nouvelle: sa collègue Ella a été assassinée. Claire était proche de cette dernière, elle en est d’autant plus affectée. J’ai adoré me plonger dans cette ambiance thriller à l’anglaise. 

L’enquêtrice Harbinder m’a semblé, au premier abord, très antipathique mais au final j’ai beaucoup apprécié ce personnage. Elle m’a fait un peu penser à Hercule Poirot. 

C’est une lecture très addictive où se mélange enquête et références en littérature anglaise (littérature classique, victorienne). 

Le changement de point de vue en cours de récit permet de donner plus de profondeur à l’enquête : on alterne sur trois points de vue différents (Claire, l’enquêtrice, Georgia). Tout comme le livre cité dans l’intrigue : l’Inconnu. Il était fort intéressant de voir que chacun ne perçoit pas la situation de la même façon.

J’ai été passionnée par la double enquête celle du meurtre d’Ella et celle sur la mystérieuse Marianna.

Au fil de l’intrigue, on va de rebondissements en rebondissements. L’assassin semble suivre le schéma du livre “l’inconnu”. J’ai essayé de démasquer le coupable mais à chaque fois, j’ai fait fausse route. Le final est tout bonnement inattendu! 

Une lecture vraiment très agréable, un style fluide et une enquête à fort suspens. Très belle découverte de la plume d’Elly Griffiths, j‘ai vraiment très envie de lire ses autres livres.

Juste une ombre – Karine Giébel

La mise en ambiance est très rapide, dès les premières pages du prologue nous sommes plongés dans une atmosphère oppressante et la tension est maintenue tout le long de la lecture. 

il s’agit de mon premier livre de Karine Giébel et j’ai adoré. Un style propre à l’auteur une écriture ciselée qui donne du tempo à l’histoire, tout en maintenant le lecteur sous pression. 

Cloé est une jeune cadre dynamique, sûre d’elle quitte à en écraser ses collaborateurs. Elle est en lice pour le poste de directrice générale de l’entreprise où elle travaille. Un soir alors qu’elle rentre d’une soirée pour le boulot, elle est suivie par une ombre habillée d’un sweat noir. Elle éprouve une frousse comme jamais elle n’en a eu, au point de s’uriner dessus…

Côté vie sentimentale, elle est en couple avec Bertrand. Elle peine à retrouver confiance en elle à ce niveau. Ancienne femme battue, elle a envoyé son ex-mari en prison. Pourtout, cette jeune femme est un personnage profondément antipathique, elle est égoïste, rien ne compte si ce n’est elle. 

L’ombre ne cesse de la suivre, on se demande même si elle n’a pas des hallucinations. Elle a des absences, elle se confie à son petit ami. Mais ce dernier me pousse à m’interroger, ses intentions sont-elles sincères?

Et puis il y a Alex, un flic torturé, qui cache une terrible réalité à ses collègues. Les deux viennent à se rencontrer, lui est le seul à la croire. 

Un thriller à couper le souffle, chapeau à l’auteur pour avoir maintenu la pression jusqu’au bout! J’ai vraiment beaucoup beaucoup aimé cette lecture! 

Résumé :

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t’imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour… Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t’observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d’aller consulter un psychiatre. Tes amis s’écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t’aider. Tu es seule. Et l’ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard… Tu commandes ? Apprends l’obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence…

PS : Oublie-moi – Emma Green

Il s’agit du deuxième roman d’Emma Green que je lis et c’est un immense coup de coeur. 

Léonore, jeune fille de 22 ans, a un gros complexe physique et cache un secret. Afin de pouvoir gagner de l’argent et continuer à financer ses études, elle cherche un boulot de mannequin. Malgré sa beauté, elle se fait refouler de toutes les agences mais on ignore ce qui pose problème sur son physique. Elle tente le tout pour le tout en poussant la porte de Strange et Strong, une agence spécialisée dans les mannequins atypiques. 

Elle fait la rencontre de Mathias, l’un des deux associés, avec qui elle sympathise tout de suite. L’affaire se corse quand il lui présente son associé, Wolf Larsson, son terrible ennemi. 

Il a été son premier amour et depuis qu’il a failli la détruire 8 ans plus tôt, elle lui voue une haine féroce. 

Débute alors le jeu du chat et de la souris ou plutôt du loup et de la lionne. 

J’ai beaucoup apprécié cette romance. Emma Green prête des réparties hilarantes entre les deux protagonistes. Leur réconciliation prend du temps et ne se fait pas dans la facilité. Les faiblesses, les craintes et les doutes de chacun sont parfaitement décrits. On observe une belle progression individuelle de Léo et de Wolf, elle finit par s’accepter physiquement et lui accepte de faire face à ses émotions. 

La révélation de leur passé et leur secret commun, arrive à point ni trop tôt, ni trop tard. Timing parfait! 

Un mystérieux secret de famille parviendra également à les réunir d’une manière inattendue. 

J’ai également beaucoup aimé les personnages secondaires. 

Cette romance m’a transportée, beaucoup d’amour, de l’acceptation de soi, bref je le redis un énorme coup de coeur!

Avec cette lecture, je valide le coeur amour et haine de mon #booklovereduam. 

Résumé :

Léonore est belle comme le jour, mais elle vit dans l’ombre pour cacher son plus gros complexe et son plus douloureux secret. Pourtant, quand une agence de mannequins atypiques s’intéresse à elle, elle y voit une chance de se reconstruire.
Mais ses espoirs se brisent lorsqu’elle découvre l’identité de son nouveau boss : Wolf Larsson, le garçon qu’elle aimait et qui a bien failli la détruire.
Il fut son premier amour, son bourreau, son pire cauchemar…
Huit ans après le drame, elle est devenue une lionne prête à tout pour survivre. Lui a gardé ses mots féroces et ses yeux de loup.
Elle va devoir lui pardonner. Il va devoir se racheter. Pour raviver la flamme qui brûle encore entre eux, malgré tout.

My hipster Christmas – Mag Maury

Voici donc ma seconde lecture commune avec le #eduambookclub de ce mois de décembre. 

Encore une belle lecture qui a eu le mérite de m’emmener dans un univers de barbus!

Cette lecture n’est ni un coup de coeur ni une déception, j’ai néanmoins passé un agréable moment. Line, vient d’hériter d’une boutique d’antiquités suite au décès de son grand père. Lors de son déménagement dans son nouveau quartier, elle emboutit la voiture de Jordan. 

Il s’avère que celui-ci tient l’institution Barbershop Hipster Maniac avec ses amis Tim et Sonny. La rencontre fortuite se passe assez mal. 

Line n’est pas au bout de ses peines quand elle découvre que le beau barbu est également son voisin de palier. 

Le jeune homme lui plaît mais il est très torturé, hanté par son passé. Passé qui nous fait nous poser bien des questions et dont les révélations tardent un peu à venir. On a le temps d’échafauder mille hypothèses. 

Cette douce romance de Noël est bourrée de clichés. Mais elle est tout de même assez agréable à lire et m’a bien plongée dans l’ambiance de Noël justement. Le point négatif c’est que l’intrigue se déroule à Liverpool mais on ne ressent pas la culture anglaise et ça sonne très franco-français. L’intrigue secondaire avec Abigaël est, à mon avis, un peu de trop. 

Avec cette lecture, je valide mon premier coeur du #boolovereduam amour et noël.

Résumé :

Il déteste Noël, elle adore… ça démarre mal ! À Liverpool, le Barbershop Hipster Maniac est une institution. Tenu par trois amis barbus et tatoués, c’est l’endroit idéal pour écouter du bon rock, se faire tailler la barbe et boire un coup ! Sauf que pour Line, c’est aussi le début des ennuis. Pour commencer, à son arrivée dans le quartier, elle a embouti la voiture de Jordan, l’un des trois barbiers. Ensuite, elle a découvert qu’ils étaient voisins de commerce… et de palier ! Impossible donc d’échapper à cet homme au regard de braise, au corps imposant de muscles et de tatouages… et au caractère insupportable ! Il l’attire, la repousse, joue avec elle, mais le pire, c’est qu’il déteste Noël… alors que c’est la période préférée de Line ! À coups de décorations lumineuses, de baisers enflammés et de répliques cinglantes, la guerre est déclarée !

Will you stay ? Alicia Garnier

J’ai eu l’extrême honneur de recevoir la novella de Moody en avant première grâce à un service presse. J’avais beaucoup aimé le premier opus Will you Play? Les Da-Re, jeu inventé par Dawn et Garrett, ponctue agréablement le récit.

Dans ce livre, on retrouve nos deux personnages amoureux et en couple établi. Le début de la novella, m’a mis un gros doute sur la situation de leur couple. A la lecture du prologue, vous comprendrez. 

J’avoue avoir eu un peu de mal à accrocher au début, mais après mon coeur s’est emballé. Les sentiments de chacun, les mots qu’ils mettent dessus. Ca a tout chamboulé mon petit coeur d’artichaut.

Cette nouvelle est aussi l’occasion de mieux découvrir le couple Derek-Grace. Grace est adorable, si gentille, bienveillante envers ses proches. 

Même si Dawn et Garrett sont très amoureux, ils ont des doutes et des craintes. Il leur faut affronter le laps de temps où ils ont été séparés et avancer. 

Les pages défilent vite, on veut en savoir plus. La fin, le soir de Noël, est une grosse claque, un ascenseur émotionnel assez violent.

Mention spéciale à Misha, avec un caractère à la fois déjanté et adorable, il joue son rôle de meilleur ami à la perfection. Son histoire de pull de Noël est à hurler de rire. 

J’avais déjà beaucoup aimé will you play, j’ai adoré will you stay et suis très pressée de découvrir le tome 2 des nouvelles aventures de nos personnages chouchous.

Résumé :

De retour à Wilmington, Dawn et Garrett apprennent à se redécouvrir. Les quatre années passées loin l’un de l’autre ont laissé des cicatrices qu’ils n’avaient pas soupçonnées. Alors qu’ils préparent leur premier Noël ensemble, des doutes ne tardent pas à s’immiscer. Et s’ils faisaient une erreur ? Entourés par leurs proches, ils vont devoir faire face à la réalité et assumer leurs choix plus tôt qu’ils ne le pensent…
Le soir du 24 décembre les bouleversera à jamais.