Les oubliés du dimanche – Valérie Perrin

Mon avis :

Un grand merci à Netgalley pour m’avoir fait suivre ce service presse Audible. Décidément, je suis carrément conquise par les romans de Valérie Perrin. Justine, jeune femme de 21 ans et aide-soignante, aime prendre particulièrement soin d’une des pensionnaires de la maison de retraite : Hélène. Elle se passionne pour les récits des souvenirs de la vieille dame qu’elle consigne par écrit. La jeune femme, elle, ignore tout de son passé. Par ailleurs, un mystérieux corbeau sévit en appelant les familles des oubliés du dimanche, ces pensionnaires qui ne reçoivent jamais de visites.

L’écriture tout en justesse et en délicatesse entremêle deux intrigues : l’histoire personnelle de Justine et les souvenirs d’Hélène.

 Certains personnages peuvent sembler austères au départ, puis on déroule la pelote des souvenirs passés : la guerre et ses traumatismes, le décès d’enfants partis trop tôt… Nous sommes complètement emportés par les différents récits et ne pouvons que manifester de l’empathie à l’égard de ces personnages aigris que la vie n’a pas épargnés. 

Justine est un personnage volontaire, débordant d’amour et de sollicitude pour son prochain. A la suivre dans son quotidien, on souhaite qu’elle aussi trouve son bonheur. 

Mention spéciale pour la narratrice de ce livre audio dont la voix est très agréable à écouter. 

Le résumé

Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d’apprendre à lire. Les deux femmes se lient d’amitié, s’écoutent, se révèlent l’une à l’autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire. Un jour, un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation.

À la fois drôle et mélancolique, un roman d’amours passées, présentes, inavouées… éblouissantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.