D.I.M.I.L.Y, Tome 1 : Did I Mention I Love You? – Estelle Maskame

Je poursuis donc à exhumer des livres de ma PAL avec Did I Mention I love You, qui me fait de l’oeil depuis très longtemps. Je me suis enfin lancée, j’ai beaucoup apprécié cette lecture et il s’en est fallu de peu pour que ce soir un coup de coeur.

Eden, fille de parents divorcés, vit à Portland. Elle ne voit quasiment jamais son père mais cette année ce dernier réclame qu’elle vienne passer chez lui l’été à Santa Monica. 

Eden quitte donc sa mère et ses habitudes pour 8 semaines. 

Arrivée sur place, elle découvre qu’elle a 3 demi frères (Chase, Jamie) dont le très séduisant Tyler. 

Elle va assez vite s’intégrer à la bande d’ados. Tyler l’intrigue tant par son comportement que ses secrets. Elle veut en savoir plus et questionne donc ses amis à son sujet. Eden n’est pas forcément très à l’aise car elle vient d’un milieu modeste et traîne avec des ados qui dépensent sans compter. Pour elle c’est également la découverte des premières fêtes alcoolisées (boire un maximum en un minimum de temps). 

Elle finira par se rapprocher de Tyler et ce dernier lui confiera ses secrets. c’est un moment très touchant. 

C’est sans compter sur un énorme rebondissement qui viendra tout remettre en question. 

Pour que ce soit un coup de coeur, j’aurai aimé que le personnage d’Eden ait plus de profondeur et que les sentiments de Tyler soient approfondis. 

Néanmoins ce fut une lecture très agréable et je lirai avec grand plaisir la suite. 

Avec ce livre, le valide le coeur Amour et premiers amours pour le #booklovereduam

La petite fille du phare – Christophe Ferré

Résumé :

Le temps d’une soirée dans un pub tout proche de leur villa située sur la côte de granit rose de Ploumanac’h, Morgane et Elouan ont laissé leur fille de 10 jours, Gaela, aux bons soins de son frère adolescent, Arthur. Mais au retour, un berceau vide les attend. Aucune trace d’effraction, pas de demande de rançon. À la douleur de la disparition, la famille voit s’ajouter la violence du soupçon de la gendarmerie. Morgane, une mère déjà éprouvée par la perte d’un enfant, Elouan, un père souvent absent, une fortune familiale enviable… Les pistes se multiplient mais l’enquête n’avance pas.

Pourtant près d’un mois plus tard, le miracle : Gaela est rendue à ses parents. Le soulagement l’emporte sur l’incompréhension, sauf pour Arthur, convaincu que ce bébé n’est pas sa sœur

Mon avis :

J’ai délibérément choisi cette lecture car j’adore Ploumanach. J’y ai d’excellents souvenirs et je trouvais ça sympa d’aller s’y promener en lectrice; Bien sûr l’histoire en elle-même m’a intéressée et le quatrième de lecture fortement attractif. Il me semble même avoir entendu une chronique sur RTL à ce sujet. 

Bref, je me suis donc plongée avec délice dans cette lecture. J’ai été captivée immédiatement par l’intrigue et cherchant qui avait pu kidnapper ce nouveau-né de quelques jours. je me demandais également on cherche à tout prix à accuser Morgane la mère de l’enfant. Les pages défilent à toute vitesse et on va de rebondissement en rebondissement. A tel point que je me suis demandée comment allait finir l’histoire! Un revirement de situation inattendu et un final au top! Je n’ai pas été le moins du monde déçue par ce roman à l’écriture dynamique, aux descriptions fidèles des lieux. Pour moi, ce livre est un énorme coup de coeur. Les personnages sont complexes, j’ai eu du mal à bien cerner Morgane et me suis même interrogée à son sujet. N’était-elle pas une menteuse? elouan est sombre et mystérieux et cache bien des secrets. Le juge Ornano est imbuvable. Mais cette lecture est un pur délice! 

Charley Davidson tome 9 – Darynda Jones

Résumé :

VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C’EST MOI.

Mon nom ? Jane Doe. En fait, pas vraiment, mais comme je ne m’en souviens pas… Oh, et je peux voir les morts.
Plus bizarre encore, tous ceux qui m’entourent depuis que je me suis réveillée sans mémoire semblent me cacher des choses, surtout ce cuisinier hyper sexy qui me fait craquer et qui ment comme il respire. Mais je suis décidée à découvrir la vérité, quitte à devoir lui passer sur le corps…

Mon avis :

Bon mon objectif de cette année 2020 est de terminer cette saga! Après les intenses émotions ressenties dans le tome 8, celui-ci est complètement différent. Charley ou plutôt Janey est complémentent amnésique et ne se souvient absolument pas de son passé.

Elle comprend très vite qu’elle a des capacités surnaturelles et qu’elle est en mesure de voir et dialoguer avec les morts. Elle n’en sait pas plus. 

Néanmoins, elle a toujours autant d’humour et sait courir au devant des ennuis comme à son habitude. J’ai été peinée de voir qu’elle vivait dans la précarité alors que ses amis l’entourent dans cette nouvelle vie. Ce qui m’a manqué c’est d’avoir un ou deux chapitres selon leur point de vue pour comprendre leurs intentions. J’ai été un peu déroutée et n’ai compris leur objectif que vers la fin. 

Je me suis un peu ennuyée environ les deux tiers du livre ou plutôt j’ai lu sans intérêt particulier. Puis tout s’accélère et on a droit à un rebondissement retentissant. Par conséquent, j’ai envie de lire très vite le tome 10 afin de savoir ce que réserve l’avenir à Reyes et Charley. 

Madame B – Sandrine Destombes

Un grand merci aux éditions Hugo Thriller et Netgalley pour l’envoi de ce service presse. J’ai beaucoup aimé le résumé avec cette histoire originale. En effet, c’est l’histoire de Blanche qui est nettoyer de scènes de crimes. Afin d’assurer ses arrières, elle garde une preuve à chaque fois comme assurance-vie, jusqu’au jour où sa vie bascule une mission qui tourne mal et on la fait chanter.

J’ai trouvé que le choix du prénom de l’héroïne est comique (Blanche) ou alors c’est un concours de circonstances. 

Blanche de par son métier particulier est assez seule, mais elle peut compter sur le soutien d’un de ses anciens clients : Cédric. Il s’agit d’un jeune informaticien porté sur la fumette. Néanmoins, ce dernier lui apporte de l’aide. Il y a beaucoup d’humour dans les dialogues entre Blanche et Cédric. Ce qui est plutôt bienvenu vu l’ambiance angoissante. 

Au fil des pages le mystère s’épaissit. Qui fait chanter Blanche? et pourquoi? Le nombre des potentiels suspects est décourageant : les anciens clients, la famille d’anciens clients. L’ampleur de la tâche est énorme. 

Blanche se demande si elle ne commence pas à devenir folle comme sa mère. Cette dernière est décédée plusieurs années auparavant, elle s’est suicidée car atteinte d’une maladie mentale. 

Trouver de réels soutiens et des gens de confiance, s’avère compliqué. Effectivement, dans son environnement professionnel elle ne traite qu’avec des criminels ou des crapules. 

La tension monte petit à petit au fur et à mesure de l’intrigue. 

Le final est incroyable, on enchaîne habilement les révélations. 

Ce livre est un véritable coup de coeur de par l’originalité de l’histoire, la tension tout le long de l’enquête et une héroïne fragile attachante. 

Seul bémol, j’aurai aimé plus de détails sur les coulisses de la profession de nettoyeur. 

La reine du Tearling / Reine de cendres – Erika Johansen

L’histoire :

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.
Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

Mon avis :

Voilà très longtemps que je voulais faire une lecture commune avec ma copine Chloé, nous avons choisi un style un peu différent de ce que je lis habituellement. 

Kelsea Raleigh a grandi en exil au fond de la forêt avec pour compagnie Barty et Carlin. Ils l’ont éduquée, l’ont appris à se battre. Le jour de ses 19 ans, les membres de la Garde de sa défunte mère, la reine Elyssa, viennent la chercher. C’est le début de l’aventure dans tous les sens du terme. Au départ, ça m’a fait pensé à un conte Disney avec la princesse cachée mais on s’en éloigne très vite. En effet, Kelsea est loin d’être une personne passive, au contraire elle est vive et douée d’intelligence. 

Sa vie est en danger, de nombreux ennemis veulent la voir morte. 

Après un couronnement rocambolesque, elle essaie de se faire à sa place de Reine et tente aussi d’en savoir plus sur son histoire familiale mais c’est très compliqué. Personne ne veut rien lui dire. 

Ce que j’ai apprécié c’est qu’elle est courageuse et n’hésite pas à aller au devant du danger pour le bien de son peuple. J’ai mis un peu de temps à comprendre qu’en fait il s’agit d’une dystopie. 

Un autre personnage m’a fait très chaude impression, il s’agit de Fetch. Quel est donc ce mystérieux brigand masqué qui ne laisse pas Elyssa insensible? J’ai hâte de découvrir la suite de leurs aventures.

Enfin ce livre, nous plonge dans le surnaturel avec les mystérieux pouvoirs de la troupe du Fetch. Il y a également le saphir de la Reine, c’est quasiment un personnage. En effet, il irradie soudainement d’une lumière très intense, quel est le déclencheur? Comment Elyssa peut-elle s’en servir? Tout ceci est très intriguant. J’espère que le tome 2 apportera ces réponses. 

Le choix des autres – Françoise Bourdin

Encore une autre lecture choisie dans le cadre du #booklovereduam avec le coeur amour et neige. J’aime les challenges qui me permettent de descendre un peu ma PAL. J’ai toujours apprécié la plume et les romans de Françoise Bourdin mais je dois avouer que celui-ci est une déception.

Ce livre relate l’histoire d’une forte amitié. Lucas et Virgile, amis depuis leur tendre enfance, vivent ensemble dans un grand chalet avec leurs femmes respectives. Ils y demeurent de manière paisible et en parfaite harmonie profitant des attraits des Hautes Alpes. Les petites jumelles de Lucas et Clémence apportent de la vie et de la bonne humeur au sein du foyer. L’hiver parties de ski et de raquettes au programme et l’été fait place aux randonnées. 

Mais voilà un soir, Etienne, l’ex-mari violent de Clémence, vient frapper à leur porte, il ne trouve que Clémence et Philippine. 

La peur s’insinue dans leur quotidien et met en péril leur paisible équilibre. La personnalité de chacun se révèle face à l’adversité. 

Je n’ai pas trop accroché à cette lecture car l’action (pour le peu qu’il y en ait) est assez lente. Les personnages n’ont pas vraiment suscité mon empathie et on est plus dans un récit que vraiment une roman. 

Avant Toi – Jojo Moyes

Il est dans ma PAL depuis 2013, mais pourquoi ai-je attendu aussi longtemps pour le lire? Ce livre est un vrai bijou!

.

J’ai adhéré immédiatement à l’histoire. J’ai pris en sympathie le personnage de Lou qui se retrouve sans emploi du jour au lendemain. Elle nous relate la dure réalité de retrouver un travail et les offres qui lui sont proposées qui ne sont pas en rapport avec ses compétences professionnelles

.

Elle a la pression familiale car elle soutient financièrement ses parents et elle vit encore chez eux

Là voilà parachutée aide-soignante auprès de Will, après un entretien difficile avec sa mère. 

Les premiers jours sont difficiles, il rejette tout aide et contact de la part de la jeune fille. Puis petit à  petit, une complicité se crée. Les remarques acerbes de Will m’ont fait beaucoup rire. Mais voilà, Lou découvre que Will veut en finir avec la vie, alors à quoi bon continuer à l’aider…

Cette histoire bien que difficile traite des thèmes importants comme le handicap et la difficulté de vivre “normalement” quand on est incapable de faire quoique ce soit physiquement. J’ai apprécié la délicatesse de la plume de Jojo Moyes pour dépeindre la réalité du quotidien d’un tétraplégique tout en évitant de basculer dans le pathos

Je suis complètement bouleversée par cette lecture que j’ai trouvé magnifique et c’est un gros coup de coeur

.

Avec avant toi je valide le coeur Amour et Bleu du #booklovereduam