PS : Oublie-moi – Emma Green

Il s’agit du deuxième roman d’Emma Green que je lis et c’est un immense coup de coeur. 

Léonore, jeune fille de 22 ans, a un gros complexe physique et cache un secret. Afin de pouvoir gagner de l’argent et continuer à financer ses études, elle cherche un boulot de mannequin. Malgré sa beauté, elle se fait refouler de toutes les agences mais on ignore ce qui pose problème sur son physique. Elle tente le tout pour le tout en poussant la porte de Strange et Strong, une agence spécialisée dans les mannequins atypiques. 

Elle fait la rencontre de Mathias, l’un des deux associés, avec qui elle sympathise tout de suite. L’affaire se corse quand il lui présente son associé, Wolf Larsson, son terrible ennemi. 

Il a été son premier amour et depuis qu’il a failli la détruire 8 ans plus tôt, elle lui voue une haine féroce. 

Débute alors le jeu du chat et de la souris ou plutôt du loup et de la lionne. 

J’ai beaucoup apprécié cette romance. Emma Green prête des réparties hilarantes entre les deux protagonistes. Leur réconciliation prend du temps et ne se fait pas dans la facilité. Les faiblesses, les craintes et les doutes de chacun sont parfaitement décrits. On observe une belle progression individuelle de Léo et de Wolf, elle finit par s’accepter physiquement et lui accepte de faire face à ses émotions. 

La révélation de leur passé et leur secret commun, arrive à point ni trop tôt, ni trop tard. Timing parfait! 

Un mystérieux secret de famille parviendra également à les réunir d’une manière inattendue. 

J’ai également beaucoup aimé les personnages secondaires. 

Cette romance m’a transportée, beaucoup d’amour, de l’acceptation de soi, bref je le redis un énorme coup de coeur!

Avec cette lecture, je valide le coeur amour et haine de mon #booklovereduam. 

Résumé :

Léonore est belle comme le jour, mais elle vit dans l’ombre pour cacher son plus gros complexe et son plus douloureux secret. Pourtant, quand une agence de mannequins atypiques s’intéresse à elle, elle y voit une chance de se reconstruire.
Mais ses espoirs se brisent lorsqu’elle découvre l’identité de son nouveau boss : Wolf Larsson, le garçon qu’elle aimait et qui a bien failli la détruire.
Il fut son premier amour, son bourreau, son pire cauchemar…
Huit ans après le drame, elle est devenue une lionne prête à tout pour survivre. Lui a gardé ses mots féroces et ses yeux de loup.
Elle va devoir lui pardonner. Il va devoir se racheter. Pour raviver la flamme qui brûle encore entre eux, malgré tout.

My hipster Christmas – Mag Maury

Voici donc ma seconde lecture commune avec le #eduambookclub de ce mois de décembre. 

Encore une belle lecture qui a eu le mérite de m’emmener dans un univers de barbus!

Cette lecture n’est ni un coup de coeur ni une déception, j’ai néanmoins passé un agréable moment. Line, vient d’hériter d’une boutique d’antiquités suite au décès de son grand père. Lors de son déménagement dans son nouveau quartier, elle emboutit la voiture de Jordan. 

Il s’avère que celui-ci tient l’institution Barbershop Hipster Maniac avec ses amis Tim et Sonny. La rencontre fortuite se passe assez mal. 

Line n’est pas au bout de ses peines quand elle découvre que le beau barbu est également son voisin de palier. 

Le jeune homme lui plaît mais il est très torturé, hanté par son passé. Passé qui nous fait nous poser bien des questions et dont les révélations tardent un peu à venir. On a le temps d’échafauder mille hypothèses. 

Cette douce romance de Noël est bourrée de clichés. Mais elle est tout de même assez agréable à lire et m’a bien plongée dans l’ambiance de Noël justement. Le point négatif c’est que l’intrigue se déroule à Liverpool mais on ne ressent pas la culture anglaise et ça sonne très franco-français. L’intrigue secondaire avec Abigaël est, à mon avis, un peu de trop. 

Avec cette lecture, je valide mon premier coeur du #boolovereduam amour et noël.

Résumé :

Il déteste Noël, elle adore… ça démarre mal ! À Liverpool, le Barbershop Hipster Maniac est une institution. Tenu par trois amis barbus et tatoués, c’est l’endroit idéal pour écouter du bon rock, se faire tailler la barbe et boire un coup ! Sauf que pour Line, c’est aussi le début des ennuis. Pour commencer, à son arrivée dans le quartier, elle a embouti la voiture de Jordan, l’un des trois barbiers. Ensuite, elle a découvert qu’ils étaient voisins de commerce… et de palier ! Impossible donc d’échapper à cet homme au regard de braise, au corps imposant de muscles et de tatouages… et au caractère insupportable ! Il l’attire, la repousse, joue avec elle, mais le pire, c’est qu’il déteste Noël… alors que c’est la période préférée de Line ! À coups de décorations lumineuses, de baisers enflammés et de répliques cinglantes, la guerre est déclarée !

Will you stay ? Alicia Garnier

J’ai eu l’extrême honneur de recevoir la novella de Moody en avant première grâce à un service presse. J’avais beaucoup aimé le premier opus Will you Play? Les Da-Re, jeu inventé par Dawn et Garrett, ponctue agréablement le récit.

Dans ce livre, on retrouve nos deux personnages amoureux et en couple établi. Le début de la novella, m’a mis un gros doute sur la situation de leur couple. A la lecture du prologue, vous comprendrez. 

J’avoue avoir eu un peu de mal à accrocher au début, mais après mon coeur s’est emballé. Les sentiments de chacun, les mots qu’ils mettent dessus. Ca a tout chamboulé mon petit coeur d’artichaut.

Cette nouvelle est aussi l’occasion de mieux découvrir le couple Derek-Grace. Grace est adorable, si gentille, bienveillante envers ses proches. 

Même si Dawn et Garrett sont très amoureux, ils ont des doutes et des craintes. Il leur faut affronter le laps de temps où ils ont été séparés et avancer. 

Les pages défilent vite, on veut en savoir plus. La fin, le soir de Noël, est une grosse claque, un ascenseur émotionnel assez violent.

Mention spéciale à Misha, avec un caractère à la fois déjanté et adorable, il joue son rôle de meilleur ami à la perfection. Son histoire de pull de Noël est à hurler de rire. 

J’avais déjà beaucoup aimé will you play, j’ai adoré will you stay et suis très pressée de découvrir le tome 2 des nouvelles aventures de nos personnages chouchous.

Résumé :

De retour à Wilmington, Dawn et Garrett apprennent à se redécouvrir. Les quatre années passées loin l’un de l’autre ont laissé des cicatrices qu’ils n’avaient pas soupçonnées. Alors qu’ils préparent leur premier Noël ensemble, des doutes ne tardent pas à s’immiscer. Et s’ils faisaient une erreur ? Entourés par leurs proches, ils vont devoir faire face à la réalité et assumer leurs choix plus tôt qu’ils ne le pensent…
Le soir du 24 décembre les bouleversera à jamais.

10 bonnes raisons de te détester – Emma Green

Résumé :

Ils ne devaient jamais se revoir. Ils sont liés pour toujours.

Art Pearson a deux amours dans la vie : son île du Pacifique et l’hôtel paradisiaque qu’il a bâti en partant de rien. L’engagement, la famille, ça n’a jamais fait partie de ses plans.
Pourtant, son passé le rattrape sept ans après une nuit torride et sans lendemain : une jeune Française vient de débarquer à Hawaï, avec ses jumeaux et son sale caractère, prête à piétiner tous les châteaux de sable sur son passage.
Entre le bad guy sans attache et la mère célibataire, le paradis sur terre pourrait bien tourner à l’enfer.

Mon avis :

Cette lecture s’inscrit dans le cadre d’une lecture comme avec le #challengequatuoroctobre 

Grande découverte pour moi car je ne connaissais pas la plume d

Je suis absolument ravie de cette romance et c’est un véritable coup de coeur!, 

J’ai absolument adoré les deux personnages principaux. J’aime cette histoire entre Art et Gabrielle, les petits surnoms qu’ils se donnent, leurs différentes réparties. 

Le prénoms des enfants m’ont trop fait craquer (Hermione et Sirius), normal en tant que fan d’Harry Potter! Les petits sobriquets que Gaby donne à sa progéniture c’est également trop mignon. 

Alors oui je sais c’est un avis tout en superlatifs et adverbes mais je ne saurai comment qualifier autrement cet énorme coup de coeur!

Un Noël Chat-leureux de de Mary Ann P Mikael

Un nouveau service presse, un grand merci aux éditions MxM BookMark pour leur confiance. Il est vrai qu’en lisant le résumé j’ai tout de suite été tentée par cette lecture. D’autant plus que cette année je me mets aux romances de Noël (encore une grande première!)

Décidément le temps des grandes premières car cette lecture est également ma première romance femme-femme.

Dès le premier chapitre, on assiste à un énorme quiproquo avec les collègues d’Alice qui croient que Laura est sa petite amie. C’est à hurler de rire quand on sait qu’elles se sont rencontrées 5 minutes plus tôt. En sortant du café où Laura a ses habitudes depuis peu, Alice la bouscule et lui renverse son café.

La période de Noël est propices aux retrouvailles en famille, Laura est missionnée par sa mère pour aller chercher sa soeur parfaite à l’aéroport. Elle s’impose face à sa mère et refuse. Laura, journaliste dans le domaine de la musique, n’est pas considérée professionnellement par sa famille. 

Elle a un défi de taille, elle doit écrire une chanson pour le 24 décembre mais souffre du syndrome de la page blanche.

Elle poursuit ses rdv quotidiens avec Alice, découvre sa passion absolue pour les chats.

Je me suis totalement retrouvée dans cette description ( en grande amoureuse des chats). 

J’ai été bouleversée par le récit de Capucine, et ce pour des raisons personnelles car j’ai eu moi aussi ma Capucine (c’était également mon premier chat).

Au travers de l’histoire, les thèmes abordés sont l’engagement au sein d’une relation, les relations familiales et la protection animale.

Cette romance est délicieuse et très délicate. Peut-être est-ce dû au fait que c’est une romance féminine?! Le seul bémol c’est que c’est un peu court mais j’ai passé un très agréable moment. Livre à lire si vous êtes amoureux des chats, si vous aimez la musique et Noël. 

Clair obscur – Lily Haime

Je viens donc d’achever ma dernière lecture dans le cadre du #challengecocooningautomnal avec la catégorie roman LBGTQ. Ce roman est mon premier M&M. Donc une grande première, j’ai entamé ma lecture sans a priori.

Les personnages sont attachants. Gwenn est touchant avec sa sensibilité mais j’ai trouvé qu’il était beaucoup trop en colère. C’est un artiste et cela explique sûrement qu’il soit aussi doué dans son domaine. Mais cette rage qu’il a à l’intérieur de lui, a été pour moi un véritable frein dans ma lecture.  Par conséquent je n’ai pas adhéré à 100% à l’histoire et j’ai bien du mal à m’épancher plus sur mon ressenti.

Sevan, ancien militaire, on aurait pu penser qu’on basculerait dans les stéréotypes du mec qui n’assume pas son homosexualité et qui est assez obtus d’esprit. Pas du tout! Néanmoins il aura tout de même quelques difficultés à assumer au grand jour son histoire d’amour. J’ai apprécié sa pudeur pour exprimer ses sentiments car il s’exprimait en arménien. Du coup, ne comprenant pas la langue, je pense que chacun peut interpréter un peu comme il le souhaite.

Je dois reconnaître que l’histoire est très bien écrite. J’aime l’investissement de Gwenn pour l’école de danse. Quand il souffre (physiquement et mentalement), on souffre avec lui.

Je suis bien consciente que mon avis est un peu brouillon mais il reflète mon état d’esprit. Ce n’est ni une déception ni un coup de coeur. Je retiens la très belle écriture de l’auteur, je n’ai pas souscrit à l’histoire mais je ne suis pas contre lire un autre titre de Lily Haime.

La dernière chanson – Nicholas Sparks

Je rêvais depuis longtemps de faire partie d’un club de lecture, maintenant c’est chose faite grâce au #eduambookclub

Ce livre de Nicholas Sparks est donc ma deuxième avec le bookclub et la première de cet auteur. Il était dans ma PAL depuis 2013!!! 

On fait la connaissance de Ronnie et de son frère Jonah. Leurs parents sont divorcés et ils n’ont pas vu leur père depuis 3 ans. Leur mère les envoie passer l’été chez lui. 

La jeune fille est rancunière envers son père et les débuts du séjour sont difficiles. Elle en veut à son père et passe assez peu de temps avec lui.

Elle fait la connaissance fortuite de Will. Il lui tombe dessus (littéralement) quand elle déguste un soda. Elle rencontre également Blaze qui est une ado complètement paumée. Je n’ai pas aimé ce personnage. Par ailleurs, Blaze a de mauvaises fréquentations (Marcus & Co). Marcus est un peu psychopathe et fait peur à Ronnie. 

Au fur et à mesure que progresse son idylle avec Will, Ronnie s’adoucit et se rapproche progressivement de son père. 

J’adore le petit frère, Jonah, qui n’est pas dénué d’humour et qui  toujours des remarques pertinentes et assez rigolotes!

Quant à l’écriture, elle est assez fluide, beaucoup de descriptions et certaines traînent parfois en longueur. J’avais lu que l’intrigue mettait du temps à se mettre en place mais je n’ai pas trouvé que ça soit spécialement long. 

L’été touchant à sa fin Ronnie n’est plus cette ado révoltée mais une jeune femme vraiment courageuse. 

Le final est bouleversant et tout en émotions, j’ai pleuré… bien évidemment.

Ce livre n’est pas un coup de coeur même si j’ai vraiment apprécié cette lecture. 

Il faut absolument que je découvre d’autres titres de cet auteur.