Champ de tir – Linwood Barclay

Résumé
Quand des citoyens justiciers sèment la terreur dans une petite bourgade américaine….Meurtres, complots et coups tordus : à Promise Falls, on ne badine pas avec le crime !

D’habitude si paisible, la petite ville de Promise Falls est en ébullition. C’est d’abord un type ahuri qui débarque dans le bureau de l’inspecteur Duckworth en prétendant avoir été kidnappé et passé à tabac. Sur son dos, un tatouage m’accuse d’être un meurtrier. Et puis il y a l’affaire Jeremy Pilford. Ce gosse de riche arrogant, soupçonné d’avoir écrasé une jeune fille, vient d’engager le privé Cal Weaver pour assurer sa sécurité. Acquitté au tribunal pour irresponsabilité, l’adolescent se retrouve lynché dans les médias et harcelé par une meute d’anonymes.

Qui sont ces bons redresseurs de torts, ces social justice warriors rassemblés sur les réseaux sociaux, déterminés à faire payer les supposés criminels ? Quelles sont leurs intentions ? Et sont-ils toujours bien informés ?

Alors que la ville ressemble à un champ de tir, Duckworth et Weaver ne seront pas trop de deux pour lutter contre cette chasse aux sorcières des temps modernes….

Mon avis

Un grand merci aux éditions Belfond et à Netgalley pour l’obtention de ce service presse. C’est le premier livre Linwood Barclay que je lis. J’avais très envie de découvrir cette référence incontournable en littérature policière. 
Je n’ai pas été déçue du tout, même si c’est le quatrième tome de la Promise Falls, je n’ai pas été pénalisée dans ma lecture de ne pas avoir lu les livres précédents. 
L’inspecteur Duckworth hérite d’une enquête d’un type qui s’est fait tatoué un aveu de meurtre dans son dos contre son gré. Le détective Weaver se retrouve à protéger le gosse de riche Jeremy Pilford. 
Au fur et à mesure qu’avance l’enquête de chacun, on se rend compte que Promise Falls a ses propres justiciers, ils rendent leur propre justice et s’organisent via les réseaux sociaux.
J’ai vraiment beaucoup apprécié la plume de Linwood Barclay qui se veut précise et ciselée. 
J’ai trouvé qu’il avait une lubie du poids sur ses personnages masculins car systématiquement il indique leur poids dans la description. 
Jeremy est un jeune absolument détestable, il ne sait rien faire par lui-même… A se demander s’il ne mérite pas réellement son surnom de Big Baby.. J’ai savouré l’évolution que lui a réservé Linwood Barclay. 
Un policier comme je les aime avec des rebondissements et des développements inattendus. J’aime être surprise! Et avec champ de tir, je n’ai pas été en reste, mensonges, manipulation! J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture même si au départ, j’ai eu un peu de mal à situer chaque personnage. J’ai aimé la fine psychologie de chaque enquêteur. 
Si vous êtes amateurs de policier, que vous aimez les intrigues un peu à l’ancienne foncez! 
Ce livre est paru le 19 mars aux éditions Belfond. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.