La crêperie des petits miracles – Emily Blaine



Résumé :


Adèle a tout quitté  : Paris, le grand restaurant dans lequel elle travaillait, la pression constante des cuisines, la misogynie du chef qui la bridait chaque jour un peu plus. Pour échapper au burn out, elle s’est réfugiée chez une amie de sa grand-mère, à Saint-Malo. Dans la crêperie de Joséphine, elle reprend petit à petit ses marques, restant loin des cuisines mais s’occupant du service et des clients. Dans ce cocon gourmand et chaleureux, elle devient celle à qui l’on demande des conseils d’écriture pour un discours municipal, un dossier de candidature ou une lettre de réclamation. Alors, quand la crêperie est menacée de fermeture, Adèle est prête à tout pour empêcher que ce  bastion d’humanité et de bienveillance ne disparaisse. À tout, y compris à convaincre Arnaud Langlois, puissant homme d’affaires fraîchement divorcé, de devenir son associé. 

Mon avis :

Très heureuse de l’obtention de ce service presse, merci beaucoup à Netgalley et aux éditions Harper Collins. 
J’étais absolument ravie de retrouver la plume d’Emily Blaine dont j’avais adoré la série toi, moi, maintenant ou jamais. 
L’histoire se déroule en Bretagne, à St Malo plus précisément. Adèle, brillante chef cuisine au Bristol à Paris, a tout plaqué 3 ans plus tôt pour prendre un poste de serveuse dans la crêperie de Joséphine. La jeune femme est extrêmement dévouée envers ses amis. Un jour, Joséphine lui pose un ultimatum : reprendre son restaurant et s’associer à Arnaud pour la gestion financière de l’établissement. 
Arnaud, fraîchement divorcé, dirige d’une main de maître l’entreprise qu’il a hérité de son père. 
J’avoue que suite à la lecture du synopsis je pensais que la trame de l’intrigue se déroulerait différemment, j’étais partie du principe qu’Arnaud acceptait directement et qu’ils auraient des difficultés à collaborer. Je me suis trompée!
Au final, la manière dont Emily Blaine a choisi d’aborder cette problématique est bien plus intéressante. Les négociations pour l’association étaient assez comiques, Adèle déployant des moyens retors afin de convaincre le chef d’entreprise. 
Immense coup de coeur pour le personnage d’Adèle, c’est une jeune femme généreuse. J’ai apprécié la dualité entre l’image de la femme pleine d’assurance qu’elle renvoie et celle intérieure de la jeune femme qui doute. Elle est perdue dès qu’elle ne maîtrise plus les éléments. 
Arnaud lui a l’habitude de tout maîtriser et là il est complètement bouleversé par sa rencontre avec Adèle. 
Mention spéciale à Alexis, avocat et meilleur ami d’Arnaud, il m’a bien fait rire avec ses remarques sarcastiques.
Je n’oublie pas non plus Elisa dont les moments de complicité avec Adèle m’ont donné de sacrés fous-rires. 
Verdict c’est un coup de coeur, j’ai adoré cette douce romance sur fond de cuisine. J’ai passé un moment vraiment très agréable. Si vous avez envie de passer un délicieux moment, foncez! 
Le livre paraîtra le 1er avril. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.