L’invasion du Tearling – Erika Johansen


Résumé :

Au fil des jours, Kelsea Glynn apprend à assumer ses nouvelles responsabilités de souveraine. Mais en stoppant les livraisons d’esclaves au royaume voisin de Mortmesne, elle a provoqué la colère de la tyrannique Reine rouge, qui tire son pouvoir de la magie noire. En représailles, sa terrible armée déferle sur le Tearling pour s’emparer de ce qui, selon elle, lui revient de droit. Rien ne peut arrêter l’invasion.
À mesure que l armée Mort se rapproche, voici qu’une mystérieuse connexion s’établit entre Kelsea et une époque datant d avant la Traversée. Elle se trouve unie à une étrange alliée, qui pourrait s’avérer dangereuse : une certaine Lily, qui lutte pour sa vie dans un monde où il ne fait pas bon être femme. Bientôt, Kelsea elle-même commence à changer ; elle ne reconnaît plus ni son reflet dans le miroir, ni l’extraordinaire pouvoir dont elle dispose à présent. Qui sait ? Le sort du Tearling, et celui de l’âme-même de Kelsea, dépendent peut-être de Lily et de son histoire ? Mais pour la Reine du Tearling, face aux hordes noires qui menacent de déferler sur sa cité et sur son peuple, le temps vient à manquer.

Mon avis :

Lecture de la suite de la trilogie du Tearling. On commence sur ce second tome par faire connaissance avec le colonel Hall dont son frère a été envoyé chez les Mort lors d’un chargement. 
Mais que deviennent les appelés du chargement? Pour l’instant, on l’ignore. 
Lily, un nouveau personnage, et avec elle on découvre enfin l’histoire pré-traversienne et cela nous permet de mieux nous situer dans le temps. 
Comment Kelsea, peut elle être connectée à une autre personne? Elle ressent physiquement les émotions et les douleurs. Tout ceci est très intriguant.
Néanmoins, avec les changements de point de vue entre les différents personnages et parfois en milieu de chapitre, je m’y perds un peu.
De manière très mystérieuse, le physique ainsi que le caractère de Kelsea se modifient progressivement. La jeune femme s’embellit mais devient de plus en plus irritable. 
Impossible de lâcher ce livre, l’intrigue est tellement palpitante et plein de rebondissements qu’on est avide d’en savoir plus.
L’écriture d’Erika Johansen est riche et fluide. Les pages défilent rapidement. 
J’ai été fascinée par le parallèle Kelsea/Lily. J’ai été ravie d’en apprendre plus sur l’histoire Tear. Mon seul regret est que le Fetch n’est pas assez présent dans ce tome.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.