My hipster Christmas – Mag Maury

Voici donc ma seconde lecture commune avec le #eduambookclub de ce mois de décembre. 

Encore une belle lecture qui a eu le mérite de m’emmener dans un univers de barbus!

Cette lecture n’est ni un coup de coeur ni une déception, j’ai néanmoins passé un agréable moment. Line, vient d’hériter d’une boutique d’antiquités suite au décès de son grand père. Lors de son déménagement dans son nouveau quartier, elle emboutit la voiture de Jordan. 

Il s’avère que celui-ci tient l’institution Barbershop Hipster Maniac avec ses amis Tim et Sonny. La rencontre fortuite se passe assez mal. 

Line n’est pas au bout de ses peines quand elle découvre que le beau barbu est également son voisin de palier. 

Le jeune homme lui plaît mais il est très torturé, hanté par son passé. Passé qui nous fait nous poser bien des questions et dont les révélations tardent un peu à venir. On a le temps d’échafauder mille hypothèses. 

Cette douce romance de Noël est bourrée de clichés. Mais elle est tout de même assez agréable à lire et m’a bien plongée dans l’ambiance de Noël justement. Le point négatif c’est que l’intrigue se déroule à Liverpool mais on ne ressent pas la culture anglaise et ça sonne très franco-français. L’intrigue secondaire avec Abigaël est, à mon avis, un peu de trop. 

Avec cette lecture, je valide mon premier coeur du #boolovereduam amour et noël.

Résumé :

Il déteste Noël, elle adore… ça démarre mal ! À Liverpool, le Barbershop Hipster Maniac est une institution. Tenu par trois amis barbus et tatoués, c’est l’endroit idéal pour écouter du bon rock, se faire tailler la barbe et boire un coup ! Sauf que pour Line, c’est aussi le début des ennuis. Pour commencer, à son arrivée dans le quartier, elle a embouti la voiture de Jordan, l’un des trois barbiers. Ensuite, elle a découvert qu’ils étaient voisins de commerce… et de palier ! Impossible donc d’échapper à cet homme au regard de braise, au corps imposant de muscles et de tatouages… et au caractère insupportable ! Il l’attire, la repousse, joue avec elle, mais le pire, c’est qu’il déteste Noël… alors que c’est la période préférée de Line ! À coups de décorations lumineuses, de baisers enflammés et de répliques cinglantes, la guerre est déclarée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s