Vila Emilia : observation – Elodie Faiderbe

Mon avis :

J’étais impatiente de découvrir le livre d’Elodie que j’ai connue comme chroniqueuse. Il s’agit d’un partenariat wonderchro.  La période victorienne est une des périodes que j’affectionne. Dès les premières lignes, nous sommes plongés dans l’ambiance avec des descriptions riches qui permettent une immersion complète.

En effet, la fin du 19e est une période que j’affectionne pour son ambiance particulière.

La finesse de la plume de l’auteure la dépeint à la perfection. On oscille entre horreur et poésie.

Emilia, orpheline, vit sous la tutelle du lord Dorian Jacobson. Elle lui voue une haine féroce pour des raisons que je vous invité à découvrir lors de la lecture. Dorian, charmant gentleman le jour est un habile meurtrier la nuit. Il se met alors à enseigner son art à Emilia. 

« — Laisse le passé derrière toi, ce n’est pas lui qui remplira ton ventre ce soir. Jette-le dans les flammes de ta décrépitude, tu ne le regretteras pas. »

Dorian est cruel, vile manipulateur mais également très moderne pour l’époque sur la vision des femmes.

J’ai adoré retrouver les conventions sociales de l’époque, le faste des tenues somptueuses (notamment avec le bal de débutante).

J’ai trouvé impressionnant le réalisme de certaines scènes qui font qu’on est en immersion complète dans cet univers. Je sais que je me répète mais c’est réellement ce que j’ai ressenti. J’ai été imprégné de cette ambiance sombre mais pas si dark que ça… à moins que j’aime l’horreur. A le lecture, on sent que l’auteure s’est beaucoup documentée et a effectué des recherches (on le découvre d’ailleurs à la fin du livre).

Le clin d’œil au portrait de Dorian Gray est vraiment top. J’ai apprécié la liberté de ton avec les personnages connus. J’ai été captivée par la relation ambiguë entre Dorian et Emilia. On est perdus, on le déteste lui, on suit son évolution à elle. J’espère un rapprochement entre eux mais cette relation est moralement malsaine.. Sans surprise, je suis impatiente de découvrir la suite et l’évolution de la douce Emilia. 

Résumé :

Londres 1886.
Orpheline, Emilia vit sous le joug de son tuteur : lord Dorian Jacobson. Séduisant comte excentrique le jour, tueur sadique et impitoyable la nuit.
En parfait gentleman, Dorian régale et fascine la haute société par son charisme et sa prestance.

Tous sont en admiration devant cet homme.
Tous sauf elle.

Car depuis que Dorian a massacré sa famille, Emilia ne vit plus que pour une seule chose : la vengeance. Par un étrange pacte de sang, son tuteur lui a fait la promesse de lui enseigner son art meurtrier. Mais en échange, Emilia lui devra l’éternité en l’achevant une fois son apprentissage terminé.
Alors que ses macabres leçons débutent enfin à sa seizième année, un dangereux tueur en série sévit à son tour dans les rues de Londres : l’empailleur.
Guidé par sa soif de sang et sa folie destructrice, Dorian décide de les entrainer dans une enquête où l’initiation d’Emilia devra faire face à de sanglants rebondissements.

Commence alors une valse mortelle entre le papillon et le serpent.
Commence alors un jeu implacable, coincé entre vengeance et séduction.

Avertissement : Des scènes de violences physiques, sexuelles et morales risquent de vous guetter au détour de ces pages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.